Vous êtes ici

L’épargne logement

Le Plan Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL) sont des dispositifs d’épargne réglementés, qui peuvent vous permettre de vous constituer une épargne pour l’achat d’un bien immobilier ou pour financer des travaux par exemple. Vous pouvez aussi grâce à eux, obtenir un prêt épargne logement, à l’issue de votre phase d’épargne, sous certaines conditions. Faisons le point ensemble sur ce qu’il faut savoir sur les dispositifs d’épargne logement.

Les principes des dispositifs d’épargne logement

Le dispositif d’épargne logement est constitué du Plan Épargne Logement (PEL) et du Compte Épargne Logement (CEL).
 
Il s’agit de produits d’épargne réglementés, c’est-à-dire que les conditions d’ouverture, de fonctionnement et de rémunération sont fixées par les pouvoirs publics, et identiques pour tous les établissements bancaires.
 
Il y a deux phases dans le dispositif d’épargne logement :
 
- La phase d’épargne : pendant laquelle vous mettez de côté, à votre rythme ;
 
- À l’issue de la phase d’épargne, et en fonction des intérêts que vous avez acquis, vous aurez alors la possibilité de bénéficier, sous certaines conditions, d’un prêt épargne logement, pour financer un achat immobilier ou des travaux.
 
Toute personne, qu’elle soit majeure ou mineure, peut ouvrir un PEL et un CEL. Il ne peut être ouvert qu’un seul PEL et qu’un seul CEL par personne. Dans ce cas, le PEL et le CEL doivent être détenus dans le même établissement.

 

Le Plan Épargne Logement (PEL) 

En phase d’épargne, voici les principales caractéristiques d’un Plan Épargne Logement :

Versement initial à l’ouverture

Pour ouvrir un Plan Épargne Logement, il faut faire un versement initial d’un montant minimal de 225 euros.

Versements réguliers

Il faut verser un montant minimum de 540 euros au cours d’une année sur votre Plan Épargne Logement.

 

Les modalités des versements sont définies par le contrat que vous avez signé avec votre banque.

 

Généralement, les versements sont répartis :

  • Soit de façon mensuelle : au moins 45 euros /mois
  • Soit de façon trimestrielle : au moins 135 euros /mois
  • Soit de façon semestrielle

 

Il est aussi possible de faire des versements exceptionnels.

 

Si vous ne respectez pas les conditions de versement, votre PEL sera clôturé.

Durée

Un PEL est souscrit pour une durée minimale de 4 ans et maximale de 10 ans.

 

Des avenants peuvent augmenter ou diminuer la durée contractuelle en respectant les durées précitées.

 

Pendant cette période, il est possible d’effectuer des versements sur votre PEL.

 

À l’issue de cette période, vous ne pouvez plus faire de versements dessus.

 

Cependant les fonds qui sont sur le PEL continuent de générer des intérêts jusqu’au retrait des fonds, et pour les plans, ouverts à compter du 1er mars 2011, dans la limite de 5 ans.

 

 

Par ailleurs, si souhaitez récupérer les fonds c’est possible à tout moment. Cela entrainera la clôture de votre PEL car le retrait des fonds ne peut être que total. Cette clôture vous empêchera cependant de bénéficier de tous les avantages de votre PEL (cf. rubrique « clôture »).

Plafond

Au maximum, il est possible de verser 61 200 euros sur votre PEL.

Ce montant peut être augmenté des intérêts.

Rémunération

La rémunération du PEL est fixée par arrêté ministériel. Vous connaissez le taux de rémunération qui vous est applicable lors de l’ouverture du PEL. Il s’applique pendant toute la durée de votre PEL.

 

Le taux de rémunération du PEL est de 1% depuis le 1er aout 2016. Il s’agit d’un taux brut, avant application de la fiscalité.

 

Les intérêts sont capitalisés, c’est-à-dire qu’au 31 décembre de chaque année, ils viennent s’ajouter au capital déjà acquis et deviennent eux-mêmes producteurs d’intérêts supplémentaires.

Fiscalité

Depuis 2018, les intérêts générés, sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux : un prélèvement forfaitaire unique de 30% est prélevé sur les intérêts, au moment de leur versement.

Clôture

Vous pouvez clôturer votre PEL quand vous le souhaitez et récupérer les fonds. Vous pouvez utiliser les fonds pour tous vos projets et pas uniquement pour un achat immobilier.

 

Tout retrait effectué sur le PEL avant ses 4 ans entraine sa clôture.

  • Si vous clôturez votre PEL avant ses 2 ans, les intérêts seront recalculés au taux du CEL en vigueur au jour de la clôture et vous perdez vos droits à prêt ;
  • Si vous clôturez votre PEL entre ses 2 et 3 ans, vous bénéficierez du taux de rémunération défini au contrat mais vous perdrez vos droits à prêt ;
  • Si vous clôturez votre PEL entre ses 3 et 4 ans, vous bénéficierez du taux de rémunération défini au contrat et vos droits à prêts seront diminués.

 

Dans certains cas, au lieu de clôturer votre PEL , vous pouvez demander la transformation de votre PEL en CEL.

 

5 ans après la fin de sa durée contractuelle, votre PEL sera automatiquement transformé en livret d’épargne non réglementé, à un taux de rémunération fixé par la banque.

 

À noter : Pour les PEL ouverts avant le 1er mars 2011, ils peuvent être conservés sans limitation de durée et continuent à être rémunérés au taux prévu au contrat.

Transfert

Il est possible de transférer votre PEL vers un autre établissement bancaire. Ce transfert ne peut avoir lieu qu'en accord avec les deux établissements. Vous conservez alors les avantages attachés au plan. Ce transfert peut donner lieu à la perception de frais dont les modalités sont indiqués sur la plaquette tarifaire de votre banque.

 

Au terme de la phase d’épargne, d’une durée minimale de 4 ans vous pouvez bénéficier, sous conditions, d’un prêt épargne logement. Si votre PEL est ancien, vous pouvez aussi, dans certains cas, bénéficier d’une prime d’État.

Prêt épargne logement

Le montant du prêt épargne logement qu’il est possible d’obtenir, dépend des intérêts acquis sur le PEL pendant la phase d’épargne.

 

Le montant maximum du prêt qu’il est possible d’obtenir est de 92 000 euros. La durée du prêt va de 2 à 15 ans.

 

Le prêt épargne logement est destiné à financer :

  • L’achat de votre résidence principale,
  • La construction de votre résidence principale,
  • L’achat d’un terrain et la construction de votre résidence principale,
  • Certains travaux de réparation ou d’amélioration de votre résidence principale.

 

Pour les PEL ouverts avant février 2011, les objets finançables par le prêt épargne logement sont plus larges.

 

Le taux d’intérêt du prêt épargne logement dépend de la date à laquelle le PEL a été ouvert :

 

Date d’ouverture du PEL

Taux du prêt épargne logement

Entre mars 2011 et janvier 2015

4.20%

Entre février 2015 et janvier 2016

3.20%

Entre février 2016 et juillet 2016

2.70%

Depuis août 2016

2.20%
Prime d’État

Les PEL ouverts depuis janvier 2018 n’ouvrent plus le droit à une prime d’État.

 

Pour les PEL ouverts avant cette date, il est possible de bénéficier du versement, sous conditions, d’une prime d’État, lors de la réalisation d’un prêt épargne logement. Le montant de la prime se calcule à partir des intérêts obtenus sur le PEL et le montant maximal de la prime est de 1525 euros.

 

À noter : Si le taux du prêt épargne logement est supérieur au taux d’usure, la banque ne pourra pas vous prêter. De ce fait, cela bloquera l’accès à la prime d’état, qui aurait pu vous être accordée en cas de réalisation d’un prêt épargne logement.

 

Il est possible de céder ses droits à prêt épargne logement à un membre de sa famille, s’il est lui-même titulaire de droits à prêt épargne logement.

 

Le Compte Épargne Logement (CEL)

À la différence d’un Plan Épargne Logement, les fonds déposés sur un Compte épargne Logement sont disponibles à tout moment, et vous pouvez effectuer des retraits partiels au besoin.

En phase d’épargne, les caractéristiques du Compte Épargne Logement (CEL) sont les suivantes :

Versement initial à l’ouverture

Pour ouvrir un Compte Épargne Logement, il faut faire un versement initial d’un montant minimal de 300 euros.

Versements réguliers

Il est possible de mettre en place des versements réguliers, mais il n’y a aucune obligation.

Versements exceptionnels

Le minimum de chaque versement exceptionnel est de 75 euros.

Retraits

Les retraits sont possibles à tout moment. Cependant, le solde minimum du CEL doit être de 300 euros (à défaut, cela entraine sa clôture).

Durée

Il n’y a pas de durée minimale.

Cependant, pour bénéficier des avantages liés à votre CEL, en terme de prêt épargne logement, il est conseillé de le garder.

Plafond

Le plafond du CEL est de 15 300 euros.

Ce montant peut être augmenté des intérêts.

Rémunération

Le taux du CEL est fixé par arrêté ministériel. À la différence d’un PEL, le taux du CEL peut varier pendant la durée de détention du contrat.

 

Le taux de rémunération du CEL est de 0.75 % brut (avant fiscalité), à compter du 1er février 2022.

Fiscalité

Depuis 2018, les intérêts générés, sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux : un prélèvement forfaitaire unique de 30% est prélevé sur les intérêts, au moment de leur versement.

Clôture

Vous pouvez clôturer votre CEL quand vous le souhaitez. Vous pouvez utiliser les fonds pour tous vos projets et pas uniquement pour un achat immobilier.

 

À partir des 18 mois de votre CEL, et en fonction des intérêts que vous avez acquis, vous pouvez bénéficier, sous conditions, d’un prêt épargne logement. Si votre CEL est ancien, vous pouvez aussi, dans certains cas, bénéficier d’une prime d’État.

Prêt épargne logement

Le montant du prêt épargne logement qu’il est possible d’obtenir, dépend des intérêts acquis sur le CEL pendant la phase d’épargne. Il faut avoir acquis un minimum d’intérêts selon le type de projet que vous souhaitez financer.

 

Votre CEL doit avoir au moins 18 mois.

 

Le montant maximum du prêt qu’il est possible d’obtenir est de 23 000 euros. La durée du prêt va de 2 à 15 ans.

 

Le prêt épargne logement est destiné à financer :

  • L’achat de votre résidence principale,
  • La construction de votre résidence principale,
  • L’achat d’un terrain et la construction de votre résidence principale,
  • Certains travaux de réparation ou d’amélioration de votre résidence principale.

 

Pour les CEL ouverts avant mars 2011, les objets finançables par le prêt épargne logement sont plus larges.

 

Le taux d’intérêt du prêt épargne logement dépend de la période durant laquelle vous avez épargné sur votre CEL.

 

Si vous cumulez un prêt lié à un PEL et un prêt lié à un CEL, le montant total maximal du prêt épargne logement qui vous sera attribué ne pourra pas excéder 92 000 euros.

Prime d’État

Les CEL ouverts depuis janvier 2018 n’ouvrent plus le droit à une prime d’État.

 

Pour les CEL ouverts avant cette date, il est possible de bénéficier du versement, sous conditions, d’une prime d’État, lors de la réalisation d’un prêt épargne logement. Le montant de la prime se calcule à partir des intérêts obtenus sur le CEL et le montant maximal de la prime est de 1144 euros.

 

Il est possible de céder ses droits à prêt épargne logement à un membre de sa famille à condition qu'il soit titulaire d'un CEL ouvert depuis au moins 18 mois.

 

À NOTER :

- Le Plan Épargne logement et le Compte Épargne Logement sont des dispositifs d’épargne qui peuvent vous permettre de mettre de côté pour un projet immobilier mais aussi pour tout autre projet.

- En fonction de la date de souscription de votre PEL ou de votre CEL, et des intérêts acquis, vous pouvez bénéficier d’un prêt épargne logement à taux avantageux, ainsi qu’une prime d’État, dans certains cas et sous certaines conditions, pour vous aider à financer un achat immobilier ou des travaux.

Mis à jour le : 18/02/2022 12:16