Vous êtes ici

En cas de difficultés financières

Si vous rencontrez des difficultés financières, vous pouvez prendre contact avec votre banque, vos créanciers, voire un travailleur social ou une association de consommateurs, un juge ou encore une unité de la Banque de France.

Les interlocuteurs que vous pouvez saisir

Si vos difficultés financières sont limitées et passagères, vous pouvez contacter votre conseiller bancaire afin d'étudier avec lui votre situation.

Que vous ayez déposé un dossier de surendettement ou non, votre priorité est d'équilibrer votre budget et de ne pas aggraver votre endettement. Si vous souhaitez obtenir des conseils pour équilibrer votre budget ou faire un point sur les aides sociales dont vous pourriez bénéficier, adressez-vous aux services sociaux et aux associations qui peuvent vous accompagner. Ils vous indiqueront ce qu'il est possible de faire (centre communal d'action sociale (CCAS) de votre commune ou services sociaux du conseil général).

Vous pouvez également saisir un juge qui examinera votre situation et vous accordera éventuellement "un délai de grâce" en décidant d'un report ou d'un rééchelonnement de vos dettes (dans la limite de deux ans) ou en prescrivant un taux d'intérêt réduit (au minimum le taux d'intérêt légal) par une décision spéciale et motivée.

Enfin, vous pouvez vous rapprocher de l'unité de la Banque de France la plus proche de votre domicile (liste des agences Banque de France) qui, en sa qualité de secrétariat de la Commission de surendettement, pourra vous indiquer si votre situation est susceptible de relever du dispositif de traitement des situations de surendettement.

N'attendez pas qu'un incident de paiement survienne : contactez vos créanciers. De nombreux organismes (fournisseurs d'électricité, de gaz, d'eau, de téléphone, bailleurs sociaux, services fiscaux, sociétés d'assurances...) ont mis en place des procédures spécialement adaptées pour les personnes confrontées à des difficultés financières : report du paiement à une date convenue, réduction des prestations à un niveau plus économique...

Mis à jour le : 19/11/2016 17:34